Revue de Presse

Grand Poitiers s'est fait peur !

Mathis Berna et Grand Poitiers ont remporté leur deuxième victoire consécutive en N2M.

Objat - Grand Poitiers : 29-30 Après une première mi-temps bien maîtrisée, les Poitevins ont vu leurs adversaires revenir au score mais l’ont emporté

Pour son premier match à domicile, Objat n’aura été solide en défense que les deux premières minutes de la partie. Subissant les assauts répétés de Poitiers, les locaux ont tenté de faire le dos rond pour éviter de courir après le score.
Mais l’attaque efficace des visiteurs transformait chacune de ses occasions par des buts, et Grand Poitiers se retrouvait à mener 12 à 6 après vingt minutes de jeu. Le gardien poitevin Doussat rendait une copie quasiment sans faute en produisant des arrêts à répétition. Au sein des travées du gymnase, on se disait alors que l’on se dirigeait tout droit vers une lourde défaite. Et comme souvent cette saison, la révolte fut incarnée par le capitaine Steven Bancelin qui réussit à inscrire deux buts faisant définitivement entrer Objat dans le match. Les deux équipes rentraient aux vestiaires sous le score de 9 à 14 en faveur des Poitevins.

Carton rouge pour Prouteau

En deuxième mi-temp, un nouveau match débutait. Pus solides en défense, les Corréziens entamaient une folle remontée au score. Les transitions souhaitées par le coach Salistean étaient enfin présentes. L’équipe était plus tranchante, les intentions meilleures et l’efficacité retrouvée. Une course contre-la-montre débutait. Et c’est alors qu’après trois deux minutes, le Poitevin Benoît Prouteau écopait d’un carton rouge synonyme de disqualification.
Le match s’emballait et les buts s’enchaînaient des deux côtés. Alors que 25 minutes auparavant les supporteurs locaux, venus en nombre soutenir leur équipe, arboraient des visages fermés, c’est finalement la folie et la passion qui s’emparaient de tout le gymnase. Mais à l’arrivée une nouvelle défaite concluait ce match où le suspense aura duré jusqu’au bout (29-30).
Avec ce deuxième succès en autant de journées, le promu poitevin est bien lancé dans ce championnat de Nationale 2 qu’il découvre.

1/64

1/41

Nos partenaires