La nationale 3 féminine en coupe de France

GPHB 17-32 Angoulême

Une classe d’écart…

Entre une équipe de N3 visant le haut de tableau, et une équipe de N1 ayant le même objectif, il n’y a pas eu photo. Angoulême a pris le match au sérieux et cela s’est vu dans sa composition d’équipe (au complet), dans l’envie de bien faire sur le terrain, et dans la détermination des joueuses sur toutes les actions. pourtant nos filles avaient elles aussi l’envie de bien faire. L’engagement physique était présent, malgré la fatigue due à la préparation physique intensive de ces 2 dernières semaines.

Même si Elsa faisait des prouesses dans les buts, l’écart grimpait  inexorablement. Sans lâcher le match, nous en avons fait ce qui était prévu: Un bon match d'entraînement.

Nous avons testé différentes solutions collectives et individuelles et fait tourner pour donner du temps de jeu à toutes, afin d’observer toutes les filles en situation.

La vraie saison commence samedi à Issoudun, menu copieux pour un premier match!! Nos filles auront surement retrouvé du tonus, et les dernières mutées devraient être qualifiées, afin de nous donner toutes nos chances.

1/64

1/41

Nos partenaires